Vivre pleinement sa vie amoureuse : l'amour, le plaisir ... mais pas les risques !

L

 a vie affective et sexuelle suscite beaucoup de questions chez chacun d’entre nous. Celle-ci varie beaucoup d’un individu à l’autre. Chacun la vit selon sa propre sensibilité mais aussi selon son éducation, son parcours de vie, sa culture… Elle peut aussi se traduire par une grande variété de plaisirs et susciter des émotions très diverses : excitation, tristesse, inquiétude, colère, joie, … Certaines personnes extériorisent plus, d’autres moins.

Amour toujours, Amour complice, Amour passion, Amour d’un soir, Amitié ? Il n’y a pas une seule bonne façon de vivre ses sentiments. Il importe avant tout d'être en accord avec soi-même.

La SEM'AIME

Depuis 2016, l'ULiège met à l’honneur la vie affective et sexuelle lors d'une semaine en février.
Ce thème très vaste mais aussi très personnel en fonction du parcours de vie de chacun est abordé sous de multiples facettes.

En savoir +  

Le centre de planning familial : un lieu d'information et d'écoute  

Dans un planning familial, il est possible d'aborder toutes les questions qui concernent la vie affective et sexuelle (contraception, grossesse, avortement, sida, M.S.T., etc.). On peut se présenter à l'accueil sans rendez-vous pour parler, poser des questions, obtenir la pilule du lendemain, prendre un rendez-vous pour une consultation gynécologique,  psychologique, sociale ou juridique. Les travailleurs d'un planning sont tenus au secret professionnel ; ce qu'on leur dit reste donc parfaitement confidentiel.

Le centre de planning familial "le SIPS" est le partenaire de l'Université de Liège.

Lieu: SIPS, rue Soeurs-de-Hasque 9, 4000 Liège, tél. 04.223.62.82
iconeInfo 


Posez vos questions les plus intimes sur la vie de couple, l’amour, les relations sexuelles, etc. sur le site Internet du Sips. Des professionnels vous répondront en toute confidentialité

Cercle Homosexuel Étudiant Liégeois

Le « CHEL » est le cercle homosexuel étudiant liégeois. Il a été créé en 1995 par deux étudiants et continue à évoluer depuis. D’une manière générale, l’association a pour but d’être au service des jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bi, trans) et de favoriser une meilleure acceptation de la diversité des orientations sexuelles et des identités de genre au sein de la société. Un comité de plusieurs jeunes constitue la tête (et souvent les bras) de l’association.

iconeInfo

 

Dépistages

Quand on a pris un risque, ou tout simplement lorsqu’on veut savoir où on en est par rapport au VIH (virus du sida) ou aux infections sexuellement transmissible (IST), le test de dépistage est l’unique solution.

prise de risque

 
 

Le 1er décembre : journée mondiale de lutte contre le sida ...

Le SIDA est un véritable fléau planétaire et frappe chaque jour jeunes et moins jeunes. Même si on enregistre une diminution des taux d'infection  dans certains pays ces derniers temps, la tendance globale reflète toujours une augmentation de la transmission. Cette année, le nombre de personnes vivant avec le VIH a dépassé le cap des 40 millions et le virus a provoqué plus de trois millions de décès. L'année 2011 marque le 30ème anniversaire du premier cas de sida signalé.

Les jeunes - et donc les étudiants - sont eux aussi touchés. Diverses enquêtes montrent que la plupart des jeunes ne mesurent pas bien les risques, imaginent que "ça n'arrive qu'aux autres"... et négligent de se protéger lors des relations sexuelles (homos et hétéros).

La meilleure stratégie pour circonscrire la maladie reste la prévention. De nombreux organismes s’y attellent déjà, mais l’information n’est pas nécessairement bien comprise ou assimilée. Encore aujourd’hui, de nombreuses fausses idées circulent sur la contamination… mais aussi sur la sexualité en général. L'ULiège s'engage et entend bien participer à ces efforts de prévention auprès de ses étudiants.

Partager cette page