Assiete Les excès des vitamines B et C sont rapidement éliminés par les urines. Il y a donc assez peu de risques de toxicité. En revanche, les vitamines du groupe A-D-E-K sont stockées dans les tissus graisseux et s’y accumulent. Il est alors possible d’atteindre des doses toxiques pour l’organisme, principalement avec les vitamines A et D.

L’hypervitaminose A se traduit par des problèmes de peau, une augmentation de la pression intra-crânienne, des oedèmes, des troubles du foie allant jusqu’à l’hépatite, etc. Plus grave encore, l’excès de vitamine A chez une femme en début de grossesse provoque de graves malformations de l’embryon. Les femmes doivent donc absolument éviter de prendre des médicaments à base  de vitamine A ou de consommer des aliments riches en cette vitamine (foie) au moins dans les 3 mois qui précèdent et suivent la conception.

Il faut savoir également que certains médicaments utilisés en dermatologie, dont certains utilisés très fréquemment contre l'acné, sont des dérivés synthétiques de la vitamine A et sont donc également à proscrire pendant toute la grossesse.

L’intoxication à la vitamine D provoque des troubles gastro-intestinaux, de la constipation, de la stupeur, des nausées, et de la calcification tissulaire.
Un apport de vitamines n’est donc pas toujours sans danger.

Share this page