Les quatre phases de l'ivresse alcoolique

1. l’euphorie, avec des effets agréables, une sensation de détente

Au fur et à mesure de la consommation, la personne perd ses inhibitions, elle ose dire ou faire des choses qu’elle n’oserait pas dire ou faire en temps normal. Souvent, la personne surestime ses capacités. A ce stade, le contrôle de la consommation est déjà difficile… le passage vers la 2ème phase devient presque inévitable.

  • Alterner avec des softs pour rester "joyeux" et en forme toute la soirée !
Euphorie

2. l’ivresse proprement dite

A ce stade, la levée des inhibitions se poursuit et la personne adopte un comportement qui dépasse souvent les limites : elle devient de plus en plus audacieuse et désagréable envers les autres. On peut déjà remarquer des troubles tels que la confusion, la désorientation, le manque de coordination des actes, la somnolence, la nausée et les vomissements…

  • Passer aux softs, c'est urgent !!!
Ivresse

3. l’hébétude et la léthargie

Cette phase est caractérisée par de graves troubles du langage et de la motricité ; les capacités de réaction sontfortement réduites, une confusion mentale est souvent présente et les vomissements fréquents. Il en découle souvent un sommeil profond, qui constitue en même temps le début de la phase suivante.

  • Se faire ramener sans attendre et s'hydrater en buvant beaucoup d'eau !
Hébétude

4. le coma

Cette phase est celle de la perte de connaissance, la température du corps baisse, la miction est parfois incontrôlée et un arrêt respiratoire est possible, pouvant aller jusqu’à la mort.

  • Appeler les secours (112) et ne surtout pas laisser seule la personne inconsciente !
coma


Diminuer les risques d’ivresse

 

  • Ne pas boire l’estomac vide. Bien manger peut en effet aider car cela ralentit la montée de l’alcoolémie ;
  • Pour étancher sa soif, boire des boissons non alcoolisées ;
  • Boire lentement ;
  • Boire en alternance des boissons sans alcool, pour s’hydrater et consommer moins ;
  • Déterminer soi-même son rythme de consommation (ne pas vouloir suivre le rythme des autres) ;
  • Etre prudent avec les alcopops ou les mélanges alcool/jus ou soda (le sucre et le gaz carbonique qu’ils contiennent accélèrent le passage de l’alcool dans le sang et rendent plus rapidement ivre).

Share this page