Machineàsou4 L’augmentation du taux de dopamine est directement responsable de la sensation de plaisir que l'on ressent au moment de tel ou tel comportement, mais elle le précède aussi et le facilite, elle est donc responsable de la motivation et de la recherche de plaisir. Toutefois, quand le comportement en question devient répété, on constate que le taux de dopamine diminue, ce qui conduit à un épuisement de l'effet de plaisir.

La sérotonine joue un rôle important pour des fonctions comme le sommeil, l'appétit, la douleur, la régulation de la température, l'humeur, etc. On sait qu'un déséquilibre de la sérotonine est cause de dépression, d'agressivité, d'hyperactivité et de troubles obsessionnels compulsifs.

La noradrénaline est un neurotransmetteur qui augmente la fréquence cardiaque et joue un rôle dans les émotions, le sommeil et l'apprentissage. La libération de l'adrénaline provoque l'excitation recherchée. Quand il y a trop de noradrénaline, le cerveau fabrique automatiquement des endorphines, un neuromodulateur qui rétablit un certain équilibre au niveau du cerveau.

Pour équilibrer l'excès de noradrénaline, la production d’endorphines augmente. Mais lorsque l'activité s'arrête, il n’y a plus assez d’endorphines pour réguler l'hypersécrétion de noradrénaline. On se sent mal et éprouve des sensations désagréables, c'est le symptôme de sevrage.

Share this page