Les dangers du tabagisme passif


Mort4 Le tabagisme passif  peut provoquer des gênes qui sont évidemment davantage ressenties par les fumeurs que par les non fumeurs : irritation des yeux, du nez, de la gorge, maux de tête, vertiges et nausées, altération du goût et de l’odorat, odeur persistante imprégnant les vêtements, les cheveux, les tissus…

Au-delà de ces gênes, le tabagisme passif entraîne, chez l'adulte, une augmentation des risques de diverses maladies qui est proportionnelle à la durée et à l’intensité de l’exposition : accidents cardiaques, cancer du poumon ou des sinus de la face, troubles respiratoires chroniques, accidents vasculaires cérébraux, crises d'asthme…

Les dangers sont aussi bien réels chez le fœtus : réduction du  poids moyen du nouveau-né, effets néfastes sur la croissance pulmonaire et sur le développement du système cardiovasculaire, augmentation du risque de certaines malformations…
La femme enceinte exposée à la fumée d'autrui encourt les mêmes effets  qu'un petit tabagisme maternel.

Enfin, la santé de l'enfant d'une fumeuse est mise en péril : mortalité périnatale plus importante, syndrome de sevrage nicotinique (si la mère fume plus de 10 cigarettes par jour), risques accrus de mort subite du nourrisson, de développer des problèmes respiratoires durant les premières années de vie ainsi de subir une dépendance nicotinique précoce et sévère à l’adolescence.

Share this page