La fumée de tabac environnementale


Cigarette La fumée environnementale provient de la fumée qui se dégage de la cigarette entre les bouffées (85%) et de la fumée exhalée par le fumeur (15%) La fraction gazeuse y est prépondérante (90 à 95%). En raison d’une température de combustion inférieure, la fumée de la cigarette qui se consume dite fumée secondaire est plus toxique et plus irritante que celle qui est inhalée par le fumeur.

La fumée de tabac contient environ 4700 substances, dont de nombreux irritants, toxiques et 43 agents cancérogènes.
La fumée de tabac constitue la source la plus dangereuse de pollution de l’air domestique, en raison de sa concentration élevée en produits toxiques, mais aussi parce qu’on y est exposé à tout âge et pendant des périodes beaucoup plus longues que celles où l’on subit une pollution atmosphérique extérieure.

Les principaux toxiques de la fumée de tabac sont les  produits de combustion (entraînant la formation de composés cancérogènes comme les goudrons), le monoxyde de carbone (qui se fixe sur l’hémoglobine du sang à la place de l’oxygène, ce qui réduit très fortement l’oxygénation des tissus) et la nicotine. Cette dernière est responsable de la dépendance physique au tabac et exerce également un effet sur le système cardiovasculaire (augmentation de la tension artérielle, de la fréquence cardiaque, vasoconstriction).

Share this page