Les effets de l’alcool


Que se passe-t-il dans le corps lorsqu'on boit de l'alcool ?

Après la consommation d'une boisson alcoolisée, le taux d'alcool dans le sang augmente rapidement. En 10-15 minutes s'il est bu à jeun et 30-60 minutes s'il est bu lors d'un repas, l'alcool se répand dans tous les tissus de l'organisme et atteint très vite le cerveau (fortement irrigué) dont il modifie l'activité : l'acuité visuelle diminue, le champ visuel se rétrécit, l'attention, la concentration, la capacité de discernement et de jugement sont altérées, le temps de réaction augmente, tout comme le goût du risque.
Dans un premier temps, l’un ou l’autre de ces effets peut être ressenti comme positif par la personne. En plus grande quantité, l'alcool provoque des comportements inappropriés et ses effets, même ceux qui étaient « agréables » au début, peuvent devenir désagréables. Cela évoluera en fonction de la quantité d'alcool dans le sang, mais aussi de l'état d'esprit de la personne, du contexte…

L'Institut National Français de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) décrit de la façon suivante l'évolution de l'état d'une personne qui boit de l'alcool :

  • jusqu'a 0.7g/l de sang, phase d'excitation : la vigilance, la perception, la mémoire et l'équilibre sont atteints, la personne est euphorique, désinhibée;
  • entre 0.7 et 2g/l, phase d'ébriété : incoordination avec troubles de la vigilance, allant de la somnolence à la torpeur (capacité de réaction quasiment inexistante);
  • au-delà de 2g/l, phase d'endormissement;
  • à partir de 3g/l, risque de coma éthylique (perte de conscience, chute de la température corporelle, paralysie respiratoire possible).
Bouteille4

Combien de temps faut-il pour éliminer l'alcool ?

5% de l'alcool absorbé sont éliminés par la peau, les reins, l'estomac et les poumons. Les 95% restants sont éliminés par le foie seul, ce qui explique la lenteur de l'élimination : 0.10 à 0.15g/l de sang et par heure en moyenne (soit l’équivalent d’un verre « standard »). Plus la quantité bue est importante, plus le temps d'élimination sera long.
En fonction de votre âge, taille, poids, le temps d'élimination varie: testez-vous !
Contrairement à ce qu’on pense, il n’existe aucun moyen d’accélérer l’élimination de l’alcool et de se débarrasser plus rapidement de l’ivresse. Seul le temps sera votre « allié ». Bien qu’il soit possible de réduire le risque de se retrouver ivre, on ne réduit pas pour autant les conséquences à long terme de l’alcool.

Share this page