Courses et paris sportifs : est-ce du hasard ?


Pour qu'un jeu soit considéré comme jeu de hasard et d'argent, il faut que trois conditions soient remplies :
1. le joueur doit miser de l'argent ou des objets de valeur,
2. la mise placée ne peut pas être reprise
3. l'issue du jeu repose sur le hasard, c'est-à-dire qu'il est impossible de la prévoir.
Les principaux jeux de hasard et d'argent sont les loteries, les paris sportifs, les jeux de dés, les jeux de cartes, le bingo et le casino.
On a parfois du mal à considérer que les paris sportifs relèvent du hasard et non de l'expertise et de la connaissance. Les parieurs professionnels étudient scrupuleusement de nombreuses informations et estiment qu'ils peuvent ainsi prédire l'issue du match ou de la course.
Cochon

Les personnes qui parient beaucoup, s'informent, se tiennent au courant des performances des sportifs, de leur état de santé, tiennent compte de différents paramètres. Fortes de leurs connaissances, elles s'estiment de plus en plus expertes et donc surestiment de plus en plus leur capacité à prédire l'issue de l'épreuve sportive. L'illusion de contrôle s'intensifie, augmentant du même coup chez le parieur les risques de devenir joueur excessif voire pathologique.

Diverses études scientifiques ont pourtant montré que les résultats en argent de l'expert n'étaient pas différents de ceux des parieurs profanes. Les connaissances ne sont donc pas suffisantes pour obtenir un résultat monétaire. Elles renforcent simplement l'illusion de contrôle. Au bout du compte, tout le monde perd de l'argent. C'est inévitable, puisque le taux de retour est obligatoirement inférieur à 100%, puisqu'il faut que les organisateurs se rémunèrent… Experts et profanes perdent autant les uns que les autres.

Share this page