Les médicaments : ce qu'il faut en savoir


Pour pouvoir légalement être appelé médicament, un produit doit subir une série de contrôles et répondre à des normes strictes. Une validation clinique est obligatoire pour prouver les effets thérapeutiques et mettre en évidence les effets indésirables. Un dossier complet pharmacologique, toxicologique et analytique doit être déposé à l’Inspection qui donnera ou non son accord pour la vente du produit. Les médicaments continuent en outre à subir des contrôles et analyses pendant leur commercialisation.

Contrairement à ce qu’on pense souvent, il existe bien des médicaments à base de plantes.

Les médicaments ne peuvent être vendus qu’en pharmacie. Mais les pharmaciens ne vendent pas que des médicaments, il n’y a aucune limitation légale en ce sens.

Beaucoup d’autres produits ressemblent à s’y tromper à des médicaments, sont parfois vendus en pharmacie, mais ne peuvent pas porter le nom de médicaments. Leur nom légal est «compléments alimentaires». Par rapport aux médicaments, ils sont soumis à un nombre extrêmement limité d’analyses et de vérifications : ils ne dépendent pas du circuit pharmaceutique, mais du circuit des denrées alimentaires. Ils ne doivent donc nullement prouver une quelconque efficacité !
Resto

Share this page