Règlementation sur le tabac


Fumée

Dès la fin des années 70, les autorités belges ont promulgué des lois ou des décrets relatifs à la santé des consommateurs et à la lutte contre les méfaits du tabagisme, particulièrement chez les jeunes. 

Depuis 2009, les textes légaux  interdisent de fumer à l'école ainsi que dans les lieux publics et de travail. Ces textes ont aussi mis en avant toute une série de recommandations en matière de prévention du tabagisme.

Récemment, la règlementation belge a inclus un paragraphe stipulant l'interdiction de la cigarette élétronique sur les lieux de travail à même titre que la cigarette.

Au niveau international, une convention-cadre de l'Organisation mondiale de la santé en mai 2003 constitue le premier instrument juridique de droit international sur le sujet de moins en moins controversé du tabagisme.
Les politiques européennes anti-tabac ne sont pas en reste. En adoptant des mesures législatives de prévention et de limitation du tabagisme, la Communauté européenne veut jouer un rôle de pionnier en la matière, particulièrement  en ce qui concerne le tabagisme passif.
Les mesures nationales et régionales prises en Belgique, tant au niveau fédéral qu'en Communauté française ou en région wallonne, font partie de ces multiples plans institutionnels et proposent des actions concrètes de sensibilisation et de formation contre ce type d'assuétudes. On voit ainsi apparaître de plus en plus de ressources (brochures, ligne tabac-stop 0800 111 00…) à destination des publics-cibles tels que les jeunes en situation scolaire… et universitaire

A l'université de Liège, la règle est claire : on ne fume qu’à l’extérieur. Il ne s'agit pas de faire la chasse aux fumeurs, mais bien de préserver à chacun le droit à un environnement sain.
Et le traitement est le même pour tout fumeur, qu'il soit professeur ou étudiant !

Share this page