L'alcool comme outil d'intégration


Une enquête réalisée en 2005 par le CRIOC (Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs) sur 2196 jeunes Belges âgés de 10 à 17 ans met en évidence que c'est la famille ou les copains qui initient généralement le jeune à l'alcool.
La consommation d'alcool chez le jeune relève avant tout d'un comportement social, pour une meilleure intégration à l'occasion d'une fête de famille par exemple, où un adulte invite l’enfant à goûter son verre de vin. C’est aussi par l’intermédiaire des copains que certains adolescents boivent leur première bière ou leur premier alcopop.

La consommation d'alcool semble toucher un peu plus les garçons que les filles. Dans notre société, la consommation chez les filles serait-elle mal vue, contrairement à la consommation chez les garçons généralement mieux acceptée et parfois même ritualisée ?

Tchin

Certains jeunes boivent uniquement pour voir l'effet que ça fait, d’autres par goût ; certains le font plutôt pour se détendre ou se décoincer ; d'autres encore pour fuir une certaine forme de mal-être ou pour devenir « grand ». Enfin, certains le font par simple mimétisme social, afin de s'intégrer dans un groupe et d'éviter d'être discriminé ou jugé. Il suffit en effet de regarder les séries télévisées ou les publicités pour se rendre compte de la présence de boissons alcoolisées dans notre société.

 

Il ne paraît pas toujours évident de refuser de prendre un verre d'alcool, car dans l’imaginaire populaire, la consommation d’alcool est souvent valorisée. En préférant éviter d'en boire, on craint parfois d'être critiqué ou rejeté par ses amis. Or, l’amitié repose sur le respect des différences et les libertés individuelles. En gagnant un peu en confiance en soi et en apprenant à faire davantage confiance aux autres, on parvient à dépasser ses craintes.

Malheureusement, l'entrée dans des groupes comme certains cercles estudiantins s'accompagne parfois de la consommation de très grandes quantités d'alcool en assez peu de temps. Il s'agit dans ce cas d'une sorte de bizutage ou de rite initiatique auquel il peut être difficile de se soustraire si on veut à tout prix à intégrer ce groupe.
Sociable

Share this page