Problèmes financiers liés au jeu excessif


Jeu2 Si on comprend bien le fonctionnement des jeux de hasard et particulièrement le taux de redistribution, on se rend compte que la perte d'argent est inévitable.

En Belgique, la législation tend à protéger le joueur dans une certaine mesure et empêcher des pertes trop importantes en une seule fois. Mais les chiffres parlent d'eux-mêmes : en 2005, un joueur belge a perdu en moyenne 12,50 euros par heure aux jeux de hasard dans un café, 25 euros de l'heure dans une salle de jeux et 70 euros de l'heure dans un casino.

Et les jeux illégaux ? Ils ne sont évidemment pas contrôlés…

Les jeux de hasard sur internet le sont difficilement.

Quant aux jeux télévisés qui incitent à téléphoner ou envoyer des sms, ils ont réglementés depuis octobre 2006. Toutefois, la Commission des jeux de hasard reçoit des plaintes tous les jours pour des sommes importantes dépensées à des jeux de ce genre.

Quand un joueur demande enfin de l'aide pour arrêter le jeu, dans la phase de désespoir, il est généralement très endetté. A titre d’exemple, en Suisse en 2006, la dette moyenne des personnes qui consultent se situait autour de 40 000 euros.

sms

Share this page