Joueur pathologique ou compulsif : définition


Le joueur pathologique, appelé aussi joueur compulsif, est une personne qui a perdu le contrôle de sa relation au jeu, pour qui le jeu n'est plus un plaisir, mais un besoin qui mobilise toute son énergie et lui cause une souffrance telle qu'il souhaite arrêter, mais n'y arrive pas sans aide.  C'est la phase extrême d'un parcours généralement assez long, pendant lequel ce joueur aura nié tous les signaux d'alarme. Au fil du temps, sa situation s'est dégradée de plus en plus, notamment sur le plan social, familial, professionnel et bien sûr financier.

Les "Joueurs Anonymes" définissent le joueur compulsif comme  "celui chez qui le jeu a créé des problèmes répétés et toujours plus graves dans n'importe quel domaine de sa vie personnelle et relationnelle."
Machineàsou1

Assez fréquemment, le joueur compulsif souffre d'un problème de distorsion de la perception de la réalité. Quand il perd, il ne se perçoit pas en phase de perte, mais comme en arrêt de la phase de gain. Il est sûr que la phase de gain va revenir et garde l'illusion de vaincre le système.

La plupart des associations et services d'aide aux joueurs listent les principaux symptômes et proposent des tests qui tentent de concrétiser la question "Ai-je un problème avec le jeu ?". Faites  le test !

Machineàsou2 On estime que plus de 1% de la population européenne correspond à la définition du joueur pathologique ! Si ce n'est généralement pas reconnu comme une maladie, les scientifiques en ont toutefois précisé les aspects neurobiologiques qui sont les mêmes que pour les dépendances aux psychotropes.
La comparaison avec l'usage de drogues ou d'alcool est tout à fait pertinente.  Les joueurs compulsifs en parlent avec ces termes-là. D'ailleurs, de même que les alcooliques abstinents ne se disent jamais guéris, même après plusieurs années de sevrage, le joueur pathologique reste toujours hypersensible aux incitations à jouer.

Notons encore que le jeu pathologique est reconnu comme une maladie dans le DSM, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.

Machineàsou3

Share this page